Actualité, Gouvernement

Covid-19 : Sophie CLUZEL fait le point sur les dernières mesures

Ce mercredi 25 mars à midi, les réseaux sociaux du Secrétariat d'État en charge des personnes handicapées ont diffusé une nouvelle allocution de madame Sophie Cluzel.

Retour sur l'intervention de la Secrétaire d'Etat :

"Bonjour à vous tous, qui êtes concernés et mobilisés dans cette crise que nous traversons.

Personnes en situation de handicap, parents, proches aidants, professionnels, je tiens tout d'abord à vous réaffirmer mon soutien. Je sais combien la situation est difficile pour vous, les parents confinés à domicile avec vos enfants. Pour vous les personnes isolées ou inquiètes pour la continuité de vos soins. Pour vous, les professionnels soucieux d'assurer la continuité de l'accompagnement des publics. Sachez que nous sommes tous mobilisés nuit et jour pour vous apporter des solutions concrètes et un maximum d'informations.

Nous avons organisé, avec la Caisse d'Allocations Familiales, la prorogation automatique de 6 mois des droits à l'Allocation Adulte Handicapé et à l'Allocation pour l'Éducation de l'Enfant Handicapé, s'ils vous arrivent à échéance pendant cette période. Les aides continueront à être versées. Ainsi, vous n'aurez pas à ajouter un souci administratif au problème sanitaire. Les aides au logement seront également automatiquement maintenues. Je travaille aussi avec l'association des Départements de France pour que les droits à la Prestation de Compensation du Handicap qui arriveraient à termes soient aussi prorogés de 6 mois sans réexamen de la situation.

Ensemble, nous avons demandé aux Maisons Départementales des Personnes Handicapées, et je remercie vraiment tous leurs professionnels, d'adapter leur organisation pour accompagner les personnes et les familles en ces temps difficiles. Si tous les accueils physiques sont fermés, des permanences téléphoniques renforcées se mettre en place pour pouvoir répondre à vos questions, traiter les situations, notamment les plus urgentes, accompagner le retour de l'établissement vers le domicile si nécessaire. De la même façon, je demande aux professionnels d'établissements et de services, dont je sais l'immense engagement, de veiller à garantir une continuité de lit et de services aux personnes et aux familles, quand bien même les structures de jours ont fermé. Je sais que, là aussi, les permanences et les coopérations s'organisent dans les territoires, sous l’égide des Agences Régionales de Santé, que je tiens à remercier également. Dans la mesure où le confinement pourrait durer plusieurs semaines, c'est tout à fait essentiel.

C’est aussi important que nous puissions augmenter les solutions de répit ou d'accueil temporaire en cas de difficulté pour vous, familles, et nous sommes à la tâche en ce sens. La distribution de masque s'organise. Le Ministre de la Santé l’a précisé samedi : la stratégie couvre bien les établissements du handicap ainsi que les services à domicile, dont je connais là aussi l'engagement et que je remercie sincèrement.

Je souhaite aussi dire à toutes les personnes seules : à la moindre difficulté, saisissez les services. Le gouvernement a demandé aux mairies d'activer leur plan pour prévenir l'isolement de toutes les personnes âgées ou handicapées. N’hésitez pas à vous rapprocher des services de votre commune et notamment du Centre Communal d'Action Sociale.

Nous sommes par ailleurs en train de recenser toutes les initiatives de solidarité qui se multiplient sur le territoire et je suis reconnaissante à tous les bénévoles qui se mobilisent pour apporter répit aux parents, solutions de bénévolat ou de garde d'enfants, écoute aux plus isolés. Nous les relaierons très bientôt sur un espace internet dédié.

Enfin,  je tiens à remercier toutes les personnes en situation de handicap qui travaillent aujourd'hui, notamment par télétravail, pour soutenir les secteurs essentiels à la vie de notre pays et toujours dans le respect des règles de protection qui doivent être impérativement mises en place. Là où ce travail n’est pas possible, des mesures sont prises pour soutenir le revenu des personnes et des entreprises. A ce titre, je tiens à préciser aux travailleurs d’ESAT, dont l'activité est fermée et qui n'entrent pas dans les catégories des personnes à risque de complication sévère, pouvant donc bénéficier d'un arrêt de travail indemnisé, que leur rémunération sera maintenue. Leur ESAT continuera à leur verser en intégralité et pour cela l’État compensera financièrement les ESAT confronté à des réductions ou fermeture d'activité. Je ne suis pas plus longue et vous rappelle que nous mettons à jour quotidiennement une foire aux questions de handicap sur le site internet du gouvernement (https://handicap.gouv.fr/grands-dossiers/coronavirus/article/foire-aux-questions) pour vous répondre en détails et bien sûr je continuerai à vous informer régulièrement.

À très bientôt."