Actualité

Au Japon, une femme et homme handicapés entrent au Sénat

Yasuhiko Funago et Eiko Kimura, atteints tous les deux d'un handicap sévère, sont officiellement devenus membres du Sénat le 22 juillet 2019. Ensemble ils sont fiers et heureux de pouvoir plaider la cause des personnes en situation de handicap.

Une femme et un homme lourdement handicapés font désormais partie du Sénat Japonais. Yasuhiko Funago a 61 ans, est atteint de sclérose latérale amyotrophique (maladie de Charcot) et Eiko Kimura, 54 ans est, elle, victime d’une paralysie d’origine cérébrale. Les deux sénateurs en fauteuils espèrent changer le regard sur le handicap dans leur pays et rendre également ce dernier plus accessible.

«... J’ai l’impression que grâce à cette élection, l’attitude des gens vis-à-vis des handicapés va peu à peu changer.»

Yasuhiko Funago sénateur du Japon - 22 Juillet 2019

Touché par la maladie depuis vingt ans, Yasuhiko Funago est incapable de bouger seul, de parler et est placé sous respirateur artificiel depuis 2002. Il parvient cependant à écrire grâce à des mouvements de la mâchoire inférieure et un équipement dédié relié à un ordinateur.

« Je vous remercie du fond du cœur. J’ai l’impression que grâce à cette élection, l’attitude des gens vis-à-vis des handicapés va peu à peu changer », a-t-il déclaré dans un commentaire lu dimanche soir par une aide-soignante.

Il s’agit de la première fois qu’une personne atteinte de cette maladie se présente et entre au Parlement japonais. « C’est une participation nouvelle à la vie sociale, une percée importante », a réagi l’association SLA du Japon.

Eiko Kimura en image - 22 Juillet 2019

Source : Ouest-France - Nouvel Obs